L'équilibre ou le chaos, à vous de décider
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La pêche (PV Dermès Daëmon et Näel Enyx)

Aller en bas 
AuteurMessage
Takai Katsumi

avatar


MessageSujet: La pêche (PV Dermès Daëmon et Näel Enyx)   Lun 30 Mar - 15:30

[Cachette sur la plage, près de la ville de Kôchi au Japon]

Takai courrait depuis quelques minutes en direction de la cachette. Nerveux, il se sentait suivit depuis le début de la journée. Il s'était souvent senti comme cela au cours des années, mais jamais à ce point. Le jeune garçon finit par arriver à la cachette en faisant mille et uns détours pour essayer de semer ceux qui auraient pu le suivre. Il s'arrêta à quelques dixaines de mètres de son repère et regarda autour de lui avant de terminer son chemin et de rentrer. Takai entra et regarda autour de lui... nulle trace de Kamashi... Il fouilla et refouilla encore la cachette et il ne trouva aucune trace de sa jeune soeur... mis à part un bout de papier.

Il lut :

"Kamashi est avec nous. C'était sans doute le seul moyen de te retenir ici. Tu ne partiras jamais sans elle et on le sait très bien. Si tu veux la revoir, viens la chercher."

Au fil de sa lecture, le sourire disparu du visage de Takai et l'éclat de ses yeux se fit plus sombre. Son regard se durcit et une larme coula sur sa joue. Le jeune homme s'en voulait de ne pas être rester avec sa soeur ou de ne pas l'avoir amené avec lui comme il le faisait toujours par le passé afin de toujours pouvoir veiller à sa sécurité. Il prit encore une fois le temps de faire le tour de la cachette afin de trouver d'autres choses qui pourrait lui indiquer ce qui était arrivé durant son absence. Après un temps qui lui sembla être une éternité, il finit par trouver trois autres bouts de papier qui formait, en les réunissant pour compléter le casse-tête, une sorte de plan pour mener, aparremment, le jeune homme vers l'endroit où était retenue sa soeur.

Takai grogna sa fureur et se mit à faire les cent pas dans la petite pièce. Il se sentait dépassé par les événements et ne savait pas ce qui se passait exactement. Également, l'adolescent ne savait pas avec précision où se trouvait l'endroit inscrit sur le plan sommaire. Il décida donc d'aller voir sur le terrain doucement, sans nécessairement s'approcher des lieux. Il voulait avoir une idée des lieux afin de pouvoir se faire une idée meilleure et faire un plan d'actions pour retrouver Kamashi.

Ainsi, Takai sortit de sa cachette et suivit le plan qui le mena au village. Par la suite, il essaya de trouver l'endroit exact en prenant le maximum d'informations sur le plan. Le garçon finit par trouver l'endroit, mais il en resta loin ne voulant pas être remarqué par les gens. En observant les lieux, il lui sembla que l'endroit était assez sécurisé. Takai passa quelques minutes, caché dans l'ombre d'une petite ruelle, à observer les lieux avant de quitter l'endroit pour retourner à son repère pour réfléchir.

Une fois qu'il fut là, le jeune homme trouva l'endroit où il habitait avec Kamashi durant toutes ces années complètement saccagé. Il retrouva une note dans l'endroit.

"Si j'étais toi, je trouverais un nouvel endroit. La prochaine fois, ce sera toi"

Takai se sentait toujours observé et cela le mettait mal à l'aise. Qui l'observait ? Était-ce les gens qui avaient enlevés Kamashi ? Est-ce que ces gens allaient ou lui avaient déjà fait du mal ? Qui lui avait laissé cette note et qui avait détruit son repère ? Effrayé, le jeune homme quitta son ancien repère et partit à la recherche d'un nouvel endroit. Au hasard de sa course, il décida de ne plus passer davantage qu'une journée dans un même endroit.

Takai repéra un endroit qui pouvait être une bonne cachette, mais il ne s'y arrêta pas. Il préférait attendre que le soir tombe pour avoir davantage de chance d'avoir la paix pour la nuit et de pouvoir dormir un peu. Alors, il alla simplement s'asseoir sur la plage suffisamment près de l'eau pour la sentir couler entre ses orteils. Takai essaya de prendre le temps de réfléchir à un plan pour aller sauver Kamashi. Il ne pouvait pas permettre qu'il lui arrive quoi que ce soit.

Après un temps, il se laissa tomber sur le dos et laissa ses jambes baigner dans l'océan. Comme il avait choisi de s'installer dans un endroit calme de la plage, il se disait qu'il ne risquait rien. Pourtant, il ne fallu pas plus de quelques minutes pour que Takai se redresse et se mettre à regarder nerveusement autour de lui. Le jeune homme se sentait observé et sentait la présence de gens autour de lui.


Dernière édition par Takai Katsumi le Mer 8 Avr - 11:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dermès Daëmon
Gardien du Feu
avatar


MessageSujet: Re: La pêche (PV Dermès Daëmon et Näel Enyx)   Lun 30 Mar - 22:45

Il faisait nuit profonde sur le monde élémental. Tout semblait endormi, la lune énorme éclairait le chemin des vagabonds qui osaient s'aventurer entre les frontières des différents éléments, celles-ci parfois hostiles et parfois moins. La grande partie de la population était bien endormie. Enfin, pour ceux qui réussissaient à dormir. Car la majorité des gens qui habitaient maintenant Elemental Shadows ne venaient qu'à peine d'y arriver, dans les derniers jours au maximum. Sauf lui. Lui était là depuis déjà longtemps. Peut-être les dieux avaient-ils tentés de le raser au sol également, mais ils faillirent. Ou peut-être qu'ils savaient déjà qu'il était là pour rester. Une chose était certaine, c'est qu'il se plaisait bien dans cette position de contrôle. En fait, il était complètement dépendant de sa position de dominance. C'est tout ce qu'il lui fallait pour sourire.

Ses doigts épais tenant le cou large de son étalon d'ébène, il fendait la nuit à une vitesse incroyable. Le temps n'était plus au jeu, loin de là. Il devait se rendre le plus vite possible au portail afin de remplir une mission qu'il s'était lui-même imposée. Le tout devrait être fait avec Näel, le gardien de l'air. Pas qu'il n'était pas capable de la remplir seul, mais c'était simplement plus sécuritaire. La mission consistait en une seule tâche, simple mais terriblement difficile à la fois: Trouver qui serait le nouveau gardien de l'eau. L'homme avait été localisé et choisi à la fois par les dieux et par les gardiens, mais il fallait aller le chercher. Et c'est là que se posait le problème; le jeune homme semblait être dans une situations des plus épineuses présentement. L'objectif: l'amener à Elemental Shadows sain et sauf.

Le démon arriva presque en même temps que Näel; il avait aperçu sa pégase. L'échange fut très bref. Un regard, un coup de tête, un sourire en coin et ils disparurent dans l'obscurité mouvante du portail.

Le décor changea complètement. Les deux gardiens se trouvaient maintenant au Japon. Mais il ne leur en fallu pas beaucoup pour apercevoir le Gardien-à-en-devenir. Il avait le regard triste, les cheveux sombres et une aura beaucoup trop spirituelle pour ne pas être remarquée. Les deux hommes suivirent l'adolescent au courant de la journée sans intervenir. L'observant, l'épiant. Et ils savaient tous les deux que le japonais se sentait observé. Il jetait souvent de brefs regards derrière son épaule, sourcils froncés. Mais ce n'était pas encore le temps de lui signaler leur présence.

Après quelques heures, le japonais s'immobilisa, réfléchissant tout près de l'eau qui semblait déjà le couver. Le démon regarda l'homme hybride dans les yeux avant de se matérialiser derrière Takai. Son habillement était des plus simples. Une chemise blanche, un pantalon noir, ses yeux de sang perçant les ténèbres. Mais il était grand. Vraiment grand, de façon presque non naturelle. Et large. Bref, il était terriblement imposant. Et tout autour de lui régnait un aura de malaise, de chaud, d'étouffement, choses que le Japonais pu bien vite ressentir après sa matérialisation.

La créature maléfique esquissa un sourire, ses deux mains glissées sagement dans ses poches.

« Je suis certain que tu sais depuis déjà depuis longtemps que des gens t'épient... » Il rit en un soupir, gravement. « Nous sommes un peu voyeurs, que veux-tu... »

Sa voix tonna contre le sol. Grave, douce, enivrante, chaude. Et toujours ce même sourire malin caressant ses lèvres charnues.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Näel Enyx
Nouvel Arrivé
avatar


MessageSujet: Re: La pêche (PV Dermès Daëmon et Näel Enyx)   Mar 7 Avr - 8:55

L'homme-félin se dépêcha de sortir du magasin de vêtement où il venait juste de se procurer des vêtements qui respecteraient un peu plus le style vestimentaire de l'endroit où il devait maintenant se rendre; La terre, plan matériel. Näel était maintenant vêtu d'un trench-coat noir en tissu avec une casquette verte et noir, la palette dirigée vers l'arrière, pour bien masquer ses traits inordinaires. Il se dépêcha de monter sur Kôla, sa pégase. Il devait se rendre rapidement à la porte magique, pour rencontrer Dermès, qui n'aimait pas attendre après les autres.

Le Gardien de l'Air se demandait pourquoi le Démon l'avait appelé à remplir cette mission avec lui. Peut-être qu'il voulait utiliser cette opportunité pour le tester ? Il lui avait fait part de ses désirs à voir ses capacités, mais l'occasion c'était défilé à plusieurs reprises...

Le voyage fu très rapide, dix minutes tout au plus. Il était arrivé devant un grand portail, majestueux, géant. Il semblait avoir été construit d'une sorte de marbre métallique. Une sorte de tourbillon résidait en son sein. Näel porta son attention à ses environs, il sauta à terre. Au moment où il fit signe à Kôla qu'il devait continuer seul et qu'elle pouvait partir, Näel remarqua que Dermès arrivait, il était qu’a quelques secondes de l'endroit où il se trouvait. Les deux Gardiens ne perdirent pas de temps, ils pénétrèrent dans le grand portail, se retrouvant instantanément à un endroit où s'y rendre n'était pas du tout question de distance.

Les deux hommes passèrent la journée à agilement épier un jeune Japonais prénommé Takai... Il semblait réagir à leur présence, même s’ils restaient respectablement à distance et immatériels. Ils étaient deux fantômes qui hantaient un jeune homme qui semblait très nerveux.

« Il semble savoir que nous sommes là... » Pour toute réponse, Dermès décida de se diriger vers lui, concentrant son énergie pour prendre une forme distincte et physique.

« Attend! » Gémis Näel, en vain. « Tu vas le faire paniquer ... »

N'ayant pas vraiment le choix, l'homme-félin rejoint Dermès, décidant de lui aussi se matérialisé. Il se disait que c'était probablement prématuré, car une fois de chair et d'os sur terre, c'était impossible de simplement se dissiper, retourner sous forme spirituelle, fantomatique.

Il arriva donc à la hauteur de Takai, à côté de Dermès. La taille et la masse corporelle de Näel créaient un très grand contraste à celle du Démon.

Avec le colosse qui se tenait à côté, la petite taille et le visage fin de l'homme félin lui donnaient vraiment l'apparence d'un enfant... Que ses yeux inhumains qui luisaient ardemment avec la lumière de la lune trahissaient son apparence purement innocente. Ça et un objet, caché dans un grand étui mince de tissu blanc, tenu avec une courroie sur l'épaule gauche de Näel. L'étui était donc mince, profond de deux centimètres seulement et large d'une quinzaine... mais longue, très longue. Il touchait presque le sol et dépassait de presque un pied au dessus de la tête du Gardien de l'air. L'objet semblait ne rien peser sur l'épaule où elle résidait et sa présence, mélangée avec celle de son porteur, produisait une aura qui était le total opposé de Dermès, calme, sereine, réconfortante.

« Euh... Salut... » Fit t'il, un peu gênée, surtout après ce que le Gardien du Feu venait de dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takai Katsumi

avatar


MessageSujet: Re: La pêche (PV Dermès Daëmon et Näel Enyx)   Mar 7 Avr - 15:44

Takai s’était redressé et avait regardé autour de lui. Toute la journée, il s’était senti observé et très nerveux. Puis, il y avait eu l’enlèvement de Kamashi. L’inquiétude avait alors fait un bond phénoménal et le jeune homme s’était enfui sur la plage loin de son repère habituel... De toute façon, ce dernier avait été totalement détruit et il ne devait plus s’y rendre. Il avait donc pris le temps de se trouver un nouveau repère avant de venir s’asseoir sur le sable chaud. Avec le temps que Takai avait passé assis sur le bord de l’océan, son jean usé de sale par endroit était trempé jusqu’aux genoux. L’adolescent n’en avait que faire. Il avait peur et se sentait toujours observé malgré qu’il soit dans un endroit plus reculé de la plage, un endroit très peu fréquenté à cause des dangers que représentaient les rochers dans l’océan davantage présent dans cette partie de la plage. Takai, lui, n’en avait pas vraiment peur; il s’était déjà retrouvé prisonnier des rochers et s’en était sorti... non pas sans difficulté, mais il s’en était sorti et pouvait maintenant se rendre dans les rochers en quasi tout temps... du moins quand la température le permettait.

Le jeune garçon y trouvait tout le calme et la sérénité qui lui manquait tant pour parvenir à oublier les douleurs et les peurs passées. Le Soleil avait commencé à disparaître sur l’océan laissant les ténèbres envahir le monde doucement. Les ombres courant sur la plage donnant à toutes choses un aspect un peu effrayant. La température aussi se refroidissait peu à peu. Takai ne semblait pas vraiment ressentir la froideur de l’eau et laissait ses pieds baigner dans l’océan.

Après avoir jeté des regards nerveux autour de lui, le jeune homme replongea son regard sur l’immensité de l’océan tout en gardant tous ses sens à l’affût afin de pouvoir agir si c’était nécessaire. Il s’était aussi avancé dans l’eau davantage, dans une position qui lui permettait autant de se relever rapidement que de s’élancer dans l’eau sans difficulté. Ainsi, il était prêt à réagir à n’importe quoi. Après tout, toute la journée, il avait senti que des gens le suivaient. Tout pouvait arriver.

*C’est dément... sept ans sans avoir véritablement de problèmes et là tout me tombe dessus* pensa-t-il furieusement. *Qu’est-ce qui s’est passé ? Où est-ce que j’ai gaffé... Kamashi... je n’ai pas su la protéger...*

Une larme glissa sur la joue du jeune homme. Toute la soirée, il avait pensé à sa sœur qu’il avait laissé tomber. Il se sentait mal de l’avoir laissé dans la cachette alors qu’il allait chercher de la nourriture. Pourtant, il l’avait souvent fait sans que cela n’ait les conséquences que Takai voyait aujourd’hui.

“Kamashi...” murmura-t-il d’une voix défaite

Sa voix sembla se perdre et se déchirer dans l’immensité des ténèbres qui l’entouraient. Les larmes ruisselaient maintenant librement et sans retenue sur ses joues creusées par la faim. Soudainement, malgré le froid qui régnait autour de Takai, ce dernier ressentit une onde de chaleur lui traverser le corps, mais aussi un sentiment d’étouffement et un grand malaise... Le jeune homme regarda autour de lui et vit, derrière lui, un homme imposant et d’une grandeur surnaturelle dont les yeux brillaient d’un rouge perçant dans le noir. Aux côtés de cet homme se trouvait un adolescent.

L’imposant étranger parla. C’était eux qui l’épiaient durant la journée. En sachant cela, l’esprit de Takai s’emporta et il se mit à imaginer nombre de choses. Pris de panique à l’idée de ce que ces deux hommes pourraient lui faire... quoique l’adolescent ne l’effrayait pas vraiment... le jeune homme se laissa couler dans l’eau en s’éloignant de la rive. Les salutations de l’adolescent arrivèrent à Takai alors que ce dernier se trouvait dans l’eau à moins de cinq mètres de la rive.

“Bonsoir...” répondit-il à l’adolescent d’une voix qu’il voulait forte.

Takai se laissa prendre par le courant et transporter par lui vers les rochers. Les deux hommes sur la rive pouvaient sans doute s’apercevoir que l’adolescent paraissait en total contrôle de ses déplacements. Lorsqu’il arriva à proximité d’un rocher, Takai s’y accrocha pour combattre le courant et se hissa dessus. Ainsi éloigné de l’être démoniaque, le jeune homme se sentait davantage capable de lui parler. Cependant, il n’oubliait pas que, ainsi positionné sur le rocher, il lui serait moins facile de se sauver si l’autre décidait de le rejoindre et de s’en prendre à lui.

“Que... que me voulez-vous!?” demanda-t-il d’une voix assez forte pour combattre le vent et la distance.

Takai semblait effrayé par les deux hommes, mais aussi, dû à sa position sur le rocher, très fort... Ce qui n'était qu'une question de position, car il n'en était rien. On pouvait voir l'adolescent trembler et cela même malgré la distance... était-ce de peur... ou encore de froid...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dermès Daëmon
Gardien du Feu
avatar


MessageSujet: Re: La pêche (PV Dermès Daëmon et Näel Enyx)   Mer 15 Avr - 16:56

Dermès ne porta que très peu d'attention à l'arrivée du Gardien de l'Air dans le monde matériel; il savait très bien qu'il le suivrait de toute façon. Les lieux étaient sécuritaires de toute façon – pour le moment. Même si l'on devait prendre compte de centaines de petits détails en voyageant entre les monde et que Dermès était du genre à faire les choses en vitesse, c'était bel et bien avec le démon que l'on était en meilleure compagnie. Autant par sa stature que par ses connaissance, l'ange déchu était un guide et un garde du corps hors pair. Mais de toute façon, à cette heure, c'était bien la seule personne qui était bien au courant des façons de faire. Et ce n'était pas une affaire d'une seule fois. Il prendrait à Näel au moins une dizaine de voyages semblables pour qu'il s'y sentes à l'aise. Cela faisait partie de l'entrainement nécessaire à la formation d'un gardien. C'était l'opportunité de faire une pierre deux coups; un premier voyage à la fois pour le gardien de l'Air et celui de l'Eau...

Alors que la créature maléfique entrouvrait légèrement les lèvres pour placer un mot, le corps fin de Takai se glissa dans l'eau fraiche, s'éloignant des deux Gardiens. C'était lui qui le rendait mal à l'aide, il le sentait. Le démon ne s'en faisait pas avec cela. D'ailleurs, il ne s'en faisait pas avec grand chose lorsque cela avait rapport à sa personne. Il avait déjà la confiance nécessaire, l'avis des autres était le dernier de ses soucis. Et s'il pouvait leur faire peur, c'était tant mieux. C'est le genre de choses qui le faisait sourire. Le démon observa attentivement le parcours du jeune homme dans l'eau; c'était évident qu'il avait un lien bien particulier avec le liquide incolore. Il semblait caresser l'eau à chaque mouvement qu'il faisait, celle-ci le portant volontiers où il désirait aller.

Ce qu'il lui voulait? Le grand homme laissa un rire grave s'échapper d'entre ses lèvres. Que devait-il répondre à ça? Ton corps? Cela lui passa par la tête un instant.

« Ce n'est pas important pour le moment. Mais si tu tiens à ta survie, je te conseille de te laisser faire... »

Les oreilles du démon cillaient. Au loin, il entendait des bruits de voiture, de pas, des cris. On ne pouvait qu'à peine les percevoir normalement, mais un sentiment d'urgence assaillit le démon. Il ne prit pas le temps d'ajouter un mot. Dermès regarda Näel du coin de l'oeil puis plia les genoux avant de sauter à une hauteur faramineuse en direction du rocher où se tenait fermement le jeune homme. Il atterrit en un fracas de pierre et agrippa le japonais par la taille, le regardant sévèrement.

« Accroche toi... »

Collant le jeune homme contre lui, il sauta à nouveau jusqu'à la terre ferme, attendant la réaction de Näel pour se sauver du danger qui approchait à grands pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Näel Enyx
Nouvel Arrivé
avatar


MessageSujet: Re: La pêche (PV Dermès Daëmon et Näel Enyx)   Jeu 16 Avr - 12:48

En regardant le Démon, Näel se demandait comment il réagirait s'il rencontrait quelqu'un qui serait meilleur que lui dans quoi que ce sois, est-ce qu'il trouverait une façon de donner l'illusion que c'était en fait lui qui était supérieur ? … ou égorgerait-il la concurrence? En tout cas, il semblait aimer se sentir supérieur aux autres... il se délectait visiblement de son effet d'intimidation sur le jeune homme aux cheveux noirs.

L'homme-félin remarqua aussi que ce curieux jeune homme semblait se déplacer dans l'eau avait l'aisance d'un poisson ...

“Que... que me voulez-vous!?”Dit-il.

Détaché du court échange entre le Démon et Takai, le Gardien de l'Air restait immobile, les yeux fermés. Le vent qui était déjà fort, puissance idéale pour les bateaux à voiles, prit maintenant plus de force, suffisamment fort pour pouvoir causer une certaine résistance si l'ont essayait de courir à contre-vent.

* Näel... * Disait une petite voix dans la tête de celui-ci, voulant lui faire prêter attention à autre chose que la façon donc le Démon traitait Takai. Ses oreilles félines se mirent à titiller, cachées sous sa casquette. Il ressentait de nombreuses présences se diriger droit vers eux … Ils semblaient emplis d'intention cruelle, inhumaine.

Au moment où le Gardien du Feu avait sauté, le Félin s’était retourné, comprenant qu'ils devaient fuir ou en dernier recours, se battre … ce qui serait une mauvaise idée, puisqu'ils pouvaient peut-être fuir … quoiqu'il faudrait un moyen de semer les voitures et diviser leur poursuivant.

D'un grand bond, Dèrmes venait de revenir sur terre, non loin de Näel, il semblait attendre quelque chose… mais il fût vite servi. Le Gardien de l'Air prit une grande respiration et leva le bras bien droit dans les air, la paume de sa main vers le ciel. Digne d'un coup d'art martial, il plia un genou et frappa le sol avec un «Kaï».

Les trois hommes sur la plage pouvaient remarquer que les phares de voitures étaient maintenant visibles. Ils seraient là sous peu.

Le vent s'arrêta complètement pendant un instant, d’un calme irréel, toutes vies semblaient s'être figé, comme si tous les animaux et insectes s'attendaient à que quelque chose ce produise, comme dans un théâtre, quand toute la salle retiens son souffle, attendant l'apogée du spectacle.

« Par là !! » Cria-t'il à l'intention de Takai et Dermès.

Ce calme ne dura qu'à peine trois ou quatre secondes... L'homme-félin profitant de l'œil de la tempête pour d'étaler. Son instinct lui dicta qu'ils devaient courir vers l'est, alors s'est dans cette direction qu'il couru.

C'est alors qu'un vent puissant et concentré vint frapper la plage, à l'endroit où se tenait Näel, un instant plus tôt. Par saltation et suspension, le sable et la poussière fussent projetés et suspendus dans les airs, créant une version miniature d'une tempête de sable. Les particules étant trop humides et lourdes, contrairement à ceux d'un désert, n'iraient pas bien loin et retomberaient rapidement, mais cette “bombe de fumée” improvisée donnerait peut-être aux trois hommes une petite avance sur leurs poursuivants.

La bourrasque passa instantanément, mais le vent continuait de souffler très fort. Théoriquement… son tour avait bien fonctionné... il tourna tout de même la tête pour voir si les deux autres le suivaient et ne s'étaient pas pris la bourrasque de plein fouet, le vent se prit alors dans sa casquette et elle s'envola dans les airs! Par réflexe, il mit sa main sur sa tête pour essayer de garder la casquette, mais elle tomba directement sur sa tignasse et ses grandes oreilles velues... Trop tard pour la casquette... et limiter l'effet de panique que les deux Gardiens avaient sur Takai.

« Arff… » Il était un peu trop tard pour s'en soucier, maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takai Katsumi

avatar


MessageSujet: Re: La pêche (PV Dermès Daëmon et Näel Enyx)   Sam 25 Avr - 21:23

Accroché sur son rocher, Takai attendait une réponse à sa question. Lorsque le grand Démon lui répondit que cela n'avait pas d'importance, Takai soupira. Pour lui, cela avait beaucoup d'importance... mais qui se souciait de ce que le jeune homme pensait ou désirait maintenant.. Personne. Et cela avait été comme cela toute sa vie. Les paroles suivantes de Dermès firent frémir le jeune homme... combien de fois Logan avait pu lui dire cela avant de lui faire subir sa violence et ses pulsions. Une larme glissa sur la joue de Takai alors que le Démon sautait en sa direction... Appeuré par sa force, sa dextérité, sa taille et par mille et unes autres choses, Takai ne prit le temps que de voir l'homme l'agripper et de l'entendre parler avant de fermer les yeux très fort alors que tout son corps tremblait fortement.

*... si tu tiens à ta survie, je te conseille de te laisser faire...*

Ces mots résonnait dans la tête de Takai. Tout son corps se contracta avant de se remettre à trembler lorsqu'il sentit qu'ils quittaient le sol pour les airs avant de retomber sur la terre ferme dans un fracas assourdissant. Le jeune homme ouvrit les yeux pendant un bref instant, juste assez long pour voir l'homme qui lui semblait assez jeune frapper le sol et remarquer les phares de voiture.

"Par là"... l'adolescent avait crié. Qu'est-ce que Takai pouvait à sa direction ou encore à ses actions, il était prisonnier d'une poigne de fer qui pourrait, si elle se reserrait encore, lui faire très mal. Takai ferma les yeux, préférant ne rien voir de ce qui allait se produire... à quoi bon... il était persuadé qu'il allait mourir... Le jeune homme avait senti la soudaine accalmie des vents. Puis, soudainement, le vent se remit à souffler avec beaucoup plus de force, Takai eut l'impression de se retrouver dans une tempête de sable comme il y en avait eu au cours des années passées à vivre sur la plage...

*C'est comme les grands vents que je regardais avec Kamashi...* se dit-il.

À ce moment seulement, sa jeune soeur lui revint à l'esprit... il avait fallu qu'il vive un grand nombre d'émotions pour en oublier la partie la plus importante de sa vie. Kamashi... il ne pouvait pas l'abandonner et suivre ses hommes. Lorsque, quelque temps après le début de la tempête, le vent se calma un peu, Takai ouvrit les yeux doucement. Regardant dans le dos du grand Démon qui lui servait de moyen de transport pour le moment, Takai repéra vite les voitures qui les suivaient. Certes, elles avaient été forcées de ralentir durant la tempête, mais leurs poursuivants avaient mis la pédale au plancher aussitôt que possible et ils seraient bientôt sur eux... Quelques minutes encore maximum... surtout qu'ils avaient l'avantage. Le jeune homme avait le sentiment que ces voitures lui étaient relativement familières... Il ferma les yeux quelques instants, se concentrant...

*Les voitures que j'ai vues près de l'entrepôt...* pensa Takai.

Instantannément, on eut dit que cela avait redonné du courage au jeune homme. Il se mit à tenter de se débattre pour se défaire de la poigne du Démon. Il avait peur, certainement, mais il devait faire quelque chose pour Kamashi... tenter quelque chose au moins. Aussi, il se mit à griffer le torse de l'homme qui le tenait et cela en bougeant le plus possible pour rendre les choses plus complexes pour l'autre.

"Kamashi" hurla-t-il le plus fort possible après deux minutes à se débattre.

Il continua son combat pour se libérer pendant quelques secondes avant de se rendre à l'évidence. Il ne pourrait pas se libérer.

"Kamashi!" cria-t-il à nouveau.

Puis, il leva ses yeux vers le grand Démon.

"Retournez-vous! Il faut que j'aille par là, je veux aller par là." cria-t-il. "Lâchez-moi!! Je veux aller par là!"

Les voitures seraient très bientôt sur eux. Takai remarqua que les voitures semblaient se diviser un peu... ils allaient être encerclés... ou du moins en partie...

"Retournez-vous! Cela ne donne rien de s'enfuir... Je veux pas m'enfuir... Kamashi est là avec eux sans doute... ils ne l'auraient pas laissée... pas seule du moins" cria-t-il encore plus fort à l'intention de Dermès "Il faut sauver Kamashi... Je ne peux pas la laisser!... Je ne veux pas la laisser"

Il avait mis beaucoup d'emphase sur chacun des mots qu'il avait dits. Surtout sur les "pas". Takai regardait maintenant le Démon avec un air de défi dans le regard, mais aussi avec un regard d'enfant qui supplie pour avoir quelque chose. Le jeune homme espérait que le Démon s'arrêterait pour se retourner...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La pêche (PV Dermès Daëmon et Näel Enyx)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La pêche (PV Dermès Daëmon et Näel Enyx)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elemental Shadows :: Le jeu :: Lieux communs :: La porte magique-
Sauter vers: