L'équilibre ou le chaos, à vous de décider
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La nuit tombée... [ Libre ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Sophia Kavafis
Nouvelle Arrivée
avatar


MessageSujet: La nuit tombée... [ Libre ]   Mer 25 Mar - 18:39

[ La scène se déroule dans une ruelle à côté du Sin, le Sin est donc l’un des deux bâtisses en question. ]

Les yeux de la jeune femme parcouraient furtivement la ville se dressant devant elle. Elle commençait à être épuisée, elle se sentait désorientée. Elle n’avait qu’une envie, trouver un bon lit. Sophia reprit donc sa marche lente et pénible, sachant que dans quelques mètres, elle trouverait probablement tout ça. La nuit tombait alors qu’elle entrait dans la ville du feu, sans même le savoir. Dans les rues, les gens se bousculaient, certains semblaient pressés de rentrer, les autres seulement défoncés. Sophia n’y portait néanmoins pas attention. Dans ses vêtements, elle faisait tâche, beaucoup de personnes portaient leur regard sur elle, mais elle les ignorait. Il faut dire que dans cette ville aux allures plutôt sombre, la jeune femme se démarquait. Elle était vêtue d’un chandail de lin blanc, dont la coupe ressemblait à un t-shirt, et d’une jupe, dans le même tissu, assez ample. Le bas de la jupe était sali par de la boue, comme sur ses pieds nus. Comme elle marchait sans souliers, elle avait aussi plusieurs plaies sous ses pieds, mais personnes de pouvait le voir et la jeune femme ne s’en plaignait pas.

Alors qu’elle s’engouffrait silencieusement dans la pénombre d’une ruelle, elle écoutait d’une oreille les murmures des passants, dans une langue qui lui était inconnue. Elle se sentait que plus perdue, incertaine de la réalité de ce qui se passait. Après tout, peut-être rêvait-elle simplement… Cachée dans l’obscurité des bâtisses entre les quelles elle s’était retrouvée, elle s’assied au sol. À ses côtés se trouvait une poubelle de fer camouflant sa présence aux gens toujours sur le chemin principal. Elle s’endormit assise, à cet endroit. Quelques instants, une heure environ, plus tard, des bruits la tirèrent de ses rêveries. Dans la même ruelle, un peu plus près du chemin principal par contre, se battait deux hommes. La donzelle ne pouvait pas discerner les traits de leur visage, mais elle voyait bien à leurs carrures qu’ils étaient costauds. La bagarre était, qui plus est, particulièrement violente. D’un œil désintéressé, elle regardait la scène. Soudainement, une lueur se créa au sien de la main d’un des deux assaillants et des flammes jaillirent. Alors que le feu revolait ici et là, les yeux de la jeune femme s’agrandir. Elle n’y comprenait plus rien. Rien de ceci ne faisait de sens pour elle.


Subtilement, telle une souris quittant silencieusement, elle se dirigea, à reculons, vers l’arrière. Elle n’avait surtout pas envie d’approcher les êtres étranges. Elle se heurta alors à quelque chose de dur. Peut-être un mur, une poubelle ou encore, quelqu’un. Elle s’arrêta net, surprise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Näel Enyx
Nouvel Arrivé
avatar


MessageSujet: Re: La nuit tombée... [ Libre ]   Mer 25 Mar - 23:32

Näel bâilla, il marchait péniblement dans les grandes allées de la sombre mais vivante ville du feu. C'était définitivement la ville la plus “active” à cette heure tardive. Le Gardien de l'Air bâilla encore une fois. Il venait tout juste de se lever, moins d'une heure auparavant. Il était totalement étourdi dû au fait qu'il s'était assoupi pendant plus de trente heures... Ces derniers jours avaient été vraiment fous! Il avait enfin pu dormir à sa guise ... quoique cette fois, c'était un exceptionnellement long dodo.

Quoique respectant le profil moyen d'habitant d'Elemental Shadow, l'homme-félin attirait tout de même quelques regards rapides et furtifs. Ce n'était pas ses oreilles ni sa queue féline qui sautait vraiment aux yeux... Il était plutôt “clair” et “propre” pour l'habitant moyen qui sillonnait les rues à cette heure...
Jeans et chemise, tous deux blanc comme neige, le haut de son corps recouvert d'une mince veste noire sans manche. De plus, ceux qui passaient suffisamment près de lui ressentaient bien qu'il dégageait cette “impression”de calme, bien trop calme pour ces fêteurs alcooliques.

C'est alors qu'il faillit tomber, décochant quelques petits rires moqueurs d'un petit groupe de passants... Il s'était accroché à quelque chose. Cherchant la cause de cet accrochage ... il trouva rapidement. Si banale qu'il avait probablement mérité la réaction indiscrète de ces soulons... Les lacets de sa chaussure gauche étaient détachés... Il s'empressa de se mettre à genoux pour renouer le noeud, profitant de cet instant pour observer l'autre coté de la rue, une femme visiblement saoule semblait avoir trouvé une paire de bras forts pour l'a rapporter chez elle ... ou chez lui... Il entendit aussi un bruit de bagarre qui faisait rage dans une ruelle juste derrière, elle semblait bien agitée, mais il n’y prêta pas plus attention.

Alors qu'il allait se relever, un objet le percuta par derrière. Pas avec grande force, mais puisqu'il était en train de se relever, le choc fût suffisant pour le projeter vers l'avant. Il s'affaissa donc sur le ventre, manquant de peu de se fracasser le nez.


« Aïe ! » S'écria-t-il d'un ton surpris.

Cette fois-ci, il eut droit à des rires encore plus moqueurs et ouverts que la dernière fois. N'y prêtant aucune attention, sa première réaction une fois retournée et assise fut de bien vérifier que le morceau fracassé de ce qui fût autrefois une jolie lance était toujours bien fixé à sa ceinture. Toujours assis, une main protectrice placée sur le bout de lance, il scruta la scène devant lui avec ses yeux perçants. Puisque l'allée devant lui était plutôt sombre, ses yeux émeraudes paraissaient particulièrement brillants et l'iris de ses yeux se contracta verticalement. Il offrirait probablement une vue vraiment surprenante à la nouvelle arrivée, puisqu'elle avait été si surprise de voir des gens lancer de simples jets de feu. En fait c'est qu'après quelques instants seulement qu'il remarqua enfin la chose qui l'avait percuté. Il attendit qu'elle se retourne pour lui lancer un petit
« Salut » gêné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophia Kavafis
Nouvelle Arrivée
avatar


MessageSujet: Re: La nuit tombée... [ Libre ]   Dim 29 Mar - 21:09

( Désolée de t'avoir fait attendre ^^" Ma vie a été prenante cette semaine... Razz )

Sophia sentait son cœur battre à un rythme alarmant. Cette angoisse n’était, par contre, pas visible extérieurement. La donzelle tentait tant bien que mal de restée sereine. Elle scrutait les moindres mouvements de ses yeux, aveuglée dans la pénombre. Les bruits et les voix se faisaient à peine plus clairs, elle n’y comprenait néanmoins toujours rien. Même le « aïe » qu’avait émis Naël ne l’avait pas alarmé. So l’avait simplement ignorée, croyant tout bêtement que les lanceurs de feu se retournaient pour elle. Au bout d’un court moment, alors que les deux hommes reprirent le combat avec toujours avec autant d’ardeur que précédemment, elle décida de se retourner afin de reprendre sa fuite qu’elle avait cessée plus tôt. Elle s’était convainque qu’elle avait heurtée une poubelle, ou même un mur, deviné donc sa surprise lorsqu’elle réalisa qu’elle avait foncée dans un être vivant. Bien que le phénomène était plus subtil chez les êtres humains, ses pupilles se dilatèrent légèrement. Son cœur fit double-tour dans sa poitrine lorsque l’inconnu parla.

" Hi… "

Répliqua-t-elle, hésitante, dans un anglais parfait. Elle était perplexe, tentant de mieux voir son interlocuteur. Elle était, d’ailleurs, surprise d’avoir saisi ce que ce dernier avait dit. Dans le but mieux voir l'inconnu, elle dégaga doucement son oeil droit. Malgré tout, elle ne put discerner que la carrure de l'être, excluant les oreilles particulières de Naël...

" Am-I dreaming..? "

Ajouta-t-elle, cette fois plus sûre d’elle. Dans sa voix, on pouvait clairement percevoir qu’elle était sérieuse. Elle tentait de comprendre, et de se convaincre, que ceci n’était pas réel, qu’elle n’était pas morte et que ces parents vivaient toujours. Et même si l’homme-chat daignait lui répondre qu’elle était éveillée, elle n’allait probablement pas le croire, elle posait la question pour la forme…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Näel Enyx
Nouvel Arrivé
avatar


MessageSujet: Re: La nuit tombée... [ Libre ]   Jeu 2 Avr - 18:17

( Désolé sa m'a prit du temps :X )

L'inconnue avait l'air perplexe. Näel se demanda un instant si elle allait lui répondre... ou tenterait de s'enfuir. Il fût surpris lorsqu'elle lui répond. Elle avait parlé en anglais, une langue couramment employé sur terre, dans le monde des “vivants”. L'homme félin se demandait combien de temps il fut depuis la dernière fois où il avait parlé cette langue... En fait, pas depuis si longtemps … dix ans tout au plus ?

Réalisant qu'il était toujours assis par terre, il se redressa, époussetant à deux mains les résidus sur ses vêtements. Le vacarme causé par la bagarre qui avait fait rage un bon moment semblait maintenant terminé, ne laissant que la cacophonie du “Sin”, qui était juste à coté, remplir l'air. Le bruit était suffisamment fort pour couvrir les pas qui se rapprochaient, derrière l'Américaine. Les gens qui se rapprochaient étaient hors du champ de vision de Näel, puisse qu'ils étaient dans une ruelle perpendiculaire... derrière le “Sin”. Une lueur s'en échappait, elle venait probablement d'une torche à la main, mais le jeune homme aux cheveux blond pâles n'avait pas remarqué que la lumière était de plus en plus forte, rapprochée.

" Am-I dreaming..? "

Le Gardien de l'Air ne s'avait que répondre, il était visiblement embêté. Il resta sur place à se frotter la nuque de la main droite, pensive. Il hésita un moment...

« Euh … you'll see soon enough … » Avait-il répondu dans un anglais saccadé, avec un étrange accent.

C'est alors que deux hommes costaux, leur peau luisante de sueur, tourna de coin de la ruelle, à quelques mètre seulement derrière Sophia. Ils s'approchaient d'un bon pas. La torche éclairait maintenant l'homme félin, qui sur le coup fît briller ses yeux d'une lueur animale, comme lorsque vous pointez une lumière vers un animal sauvage pendant la nuit. Näel fut un peu ébloui et détourna le regard. Un des hommes, celui qui ne portait pas de torche, agrippa la jeune femme par la taille, temps dit que l'autre restait quelques pas à côté, admirant la scène.


« Salut joli poupée, qu'est-ce que tu fais avec ce minable ? Tu veux de la “vraie” compagnie ? » Avait dit l'agresseur.

Ils empestaient la sueur et le roussit.


« Meeeh. » Grognait le jeune. C'est abruti avaient choisi le parfait moment pour faire leurs conneries, si ce qu'ils voulaient était de traumatiser Sophia. Elle allait probablement se croire dans un cauchemar en plein délire. « Mais qu'est-ce que vous faaaitent !?» Rajouta-t-il d'une voix enfantine, nullement choquée par l'insulte du boulet.

« Qu'est-ce que tu veux, sale môme, déguerpi! »

Le “môme” ne répond rien. Il se dit qu'il serait probablement préférable de s'enfuir tous deux de ces deux machos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nuit tombée... [ Libre ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La nuit tombée... [ Libre ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nuit sanglante
» Mon lapin cette nuit c'est rebooté seul
» nuit agitée !
» Comment peindre rapidement les gobz de la nuit
» La terrifiante Nuit d'Alouine, an de grâce 639

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elemental Shadows :: Le jeu :: Le Feu :: Le "Sin"-
Sauter vers: