L'équilibre ou le chaos, à vous de décider
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le cadeau. (Privé et Erotisme)

Aller en bas 
AuteurMessage
Jézabel Lilith
Prêtresse du Feu
avatar


MessageSujet: Le cadeau. (Privé et Erotisme)   Jeu 5 Mar - 1:29

Jézabel était une démone de nature violente, agressive et débauchée, plus que tout. Quelle avait été sa surprise en apprenant qu’elle s’en allait dans un autre monde pour pouvoir divertir un vieux compagnon dont elle n’avait pas eu de nouvelles depuis des siècles. Certes, elle eu peur de s’y ennuyer, si Dermès avait besoin de divertissement, c’était forcément car ce n’était pas un endroit très amusant, puis elle se dit que cela importait peu de toute façon, elle aurait tout le loisir de s’amuser avec un démon qu’elle aimait bien. De toute évidence, la demoiselle pouvait subsisté longtemps seulement avec du sang et du sexe…

La démone était arrivé il y avait peu de temps. Quelques heures tout au plus. Juste le temple semblait désert, donc elle eu quelques doute sur l’existence de gens demeurant dans cette cité. Elle devrait aller observer les alentours bientôt, mais avant, elle attendait Dermès.

Elle portais une longue robe légère, rouge foncée. Elle ne couvrait pas ses côtés, ce n’était que de petites chaînes qui rattachaient le devant avec le derrière. Le devant, était séparé jusqu’à son nombril, puis comme un pagne, descendait entre ses jambes, jusqu’au sol. Son dos était découvert, jusque dans le bas, qui était recouvert comme le devant. On voyait bien les inscriptions démoniaques qui descendait de ses côtes sur ses hanches puis sur le côté de ses cuisses. Dans son dos, on pouvait voir un grand tatouage d’arbre mort, les branches allant s’enrouler autour de ses bras. On apercevait aussi deux longues cicatrices, montrant l’endroit de ses ailes. Elle était nu pied, et de petit bracelet en or ornait ses chevilles. Ses cheveux rouges tombaient sur ses épaules et dans son dos, lui donnant l’air d’une lionne. Elle portait de longs gants en filet noir et de gros bracelets larges fait d’onyx. Un collier large en cuir épais, avec un anneau était attaché très serré autour de son cou. Ses yeux étaient grandement maquillés d’un noir abyssal mais ses lèvres, qui étaient étirées en un fin sourire vilain, avaient été laissées naturelles.

La demoiselle était assise devant l’autel, sa cape non loin afin de se couvrir si jamais la prochaine personne à entrer dans le temple n’était pas lui. Son Maître lui avait dit qu’elle ne devait pas corrompre les gens, que son rôle dans cet endroit n’était pas de faire le mal. Il lui avait dit que si elle ne faisait pas ainsi, elle regretterait grandement tous ses gestes. Et elle ne prévoyait pas le décevoir. Elle ne le décevait jamais, c’était pour cela qu’il l’aimait bien et qu’il ne s’était pas déjà débarrassé d’elle. Elle était celle qu’il gardait depuis le plus longtemps.

Jézabel pensait au démon, se demandant si il était toujours aussi charmant qu’avant. Il y avait des lunes qu’elle ne l’avait pas vu. Il serait forcément très heureux de recevoir un cadeau aussi joli qu’elle. Il était chanceux, d’autres la voulait. Mais le Maître savait que Dermès aimerait. Il aimait les belles choses, comme elle…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dermès Daëmon
Gardien du Feu
avatar


MessageSujet: Re: Le cadeau. (Privé et Erotisme)   Sam 7 Mar - 0:07

Un cadeau...

Disons que le démon ne s'attendait pas à recevoir un message de la sorte ce matin-là. À peine eut-il terminé de lire le petit que l'on avait vraisemblablement glissé sous sa porte durant la nuit, il était intrigué. Un cadeau de qui, pourquoi, qu'était-ce donc? Lorsque l'on s'appelle Dermès, on ne reçois pas souvent de cadeaux, en général. C'était donc d'autant plus surprenant. Encore moins le matin lorsque l'on vient à peine d'ouvrir les yeux. Et puis, comme tout bon démon, sa réaction était tout à fait variable. La personne devait donc avoir un certain culot ou une certaine stupidité d'avoir risquer cela. Autant pouvait-il être irrité et déchirer la note, autant il pouvait être captivé et intrigué par cela. Heureusement, il était de bonne humeur.

C'est avec un léger sourire aux lèvres et une cigarette au bec que le démon s'était rendu au temple du feu, où l'attendait le-dit cadeau. Ce jour là-, il portait un simple pantalon noir, en cuir, ainsi qu'une chemise d'un noir tout aussi profond. Il avait décidé d'y aller à pied. Il ne savais trop pourquoi, mais il n'avait pas envie de monter à cheval ce jour là. Il ne dépendrait que de ses jambes. Perdu dans ses pensées, l'homme en vint à réfléchir aux origines possibles du cadeau. Une arme, un piège? Un animal de compagnie? Et au fur et à mesure qu'il voyait la silhouette imposante du temple de Rubis grandir et s'éclaircir devant ses yeux, son sourire grandissait. Il le saurais bientôt...

Le démon poussa les deux grandes portes de bois et de métal qui donnaient sur la grande salle du temple, restant des plus attentifs à tout ce qui pourrait bouger devant ses yeux...

Jézabel...
C'était décidément l'un des plus beaux cadeaux que l'ont aurait pu lui offrir.

La créature avança silencieusement, même s'il était convaincu qu'elle avait entendu les portes ouvrir. Elle ne s'était pas encore retournée et c'était bien tant mieux. Il pouvait ainsi la regarder comme bon lui semblait, traçant du regard ses courbes alléchantes, écoutant chaque froissement du tissu de sa magnifique robe... Il arriva bien vite derrière elle et vint doucement glisser ses mains brûlantes et rugueuses le long du dos de la compagne avant de les déposer sur ses hanches, le bout de ses doigts dessinant les motifs des tatouages au passage.

Dermès défit l'étreinte d'une de ses mains contre le corps de la démone et vint bouger quelques mèches de ses cheveux, découvrant complètement son cou et ses épaules. Il vint à nouveau l'enlacer par la taille et se pencha, déposant quelques baiser le long de sa nuque puis contre ses épaules...

« Bienvenue... », susurra-t-il, ses lèvres frôlant toujours son épiderme.

Puis, comme pour s'assurer qu'elle était bien là et qu'elle était toujours bien elle, il enfonça lentement ses crocs dans sa peau de lait, quelques petites gouttelettes de sang s'en écoulant. Rien pour lui faire bien mal...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jézabel Lilith
Prêtresse du Feu
avatar


MessageSujet: Re: Le cadeau. (Privé et Erotisme)   Lun 9 Mar - 17:08

Jézabel regardait vaguement l’autel, devant lequel elle était assise, qui était destiné au feu. Une grande table de pierre sur la quelle reposait quelques objets peu importants et une flamme probablement éternelle. Elle s’habituerait bien à cet endroit, il était grand et peu chaleureux, comme elle aimait bien. Avec elle dans le temple cependant, tout semblait plus chaud. Beaucoup plus chaud. Du moins, c’est probablement ce que les gens diraient en entrant et en la voyant. Ils auraient chaud*. Elle adorait avoir cet effet sur les gens, cela la rendait si heureuse intérieurement. Lorsqu’elle réussissait à charmer les gens sans même les regarder, elle se sentait comme si elle avait accompli une partie de son but d’existence… Enfin, cela importait peu car présentement, elle n’était pas là pour plaire aux gens, seulement à une personne…

Ses pensées furent rapidement brisées par le bruit des grandes qui s’ouvraient. La démone ne se retourna pas, elle préféra prendre une grande respiration et fermer les yeux en reconnaissant le parfum du démon. Un grand sourire étira ses lèvres alors qu’elle entendit les pas de Dermès s’approcher vers elle. Elle souhaitait tant lui faire plaisir… Un grand frisson parcouru sa colonne vertébrale en sentant ses doigts parcourir son dos puis se poser sur ses hanches. Plutôt que de se raidir comme n’importe quelle personne saine d’esprit, elle sembla bouger un peu pour venir coller son dos au torse du démon. Elle pouvait presque deviner un sourire sur les lèvres de celui-ci lorsqu’elles entreprit de caresser sa peau. Elle se mordit la lèvre, quelques gouttes de son propre sang coulant sur sa langue, lorsqu’il lui murmura un bienvenue, bien heureuse de se faire accueillir ainsi.

C’est ensuite un long gémissement de plaisir, non pas de douleur, qui s’échappa d’entre ses lèvres, tandis qu’elle penchait la tête vers l’arrière et fermait les yeux. Juste sentir ses crocs pénétrer dans sa peau et son propre sang couler l’excitait tant… Ses hanches bougèrent un peu pour venir caresser le bassin du démon, alors qu’elle réouvrait les yeux et venait poser ses mains sur celles du démon, qui étaient toujours sur ses hanches. La démone se lécha les lèvres puis sourit un peu.

« Est-ce que tu trouve que je suis un joli cadeau? Le Maître a dit que tu aimais les belles choses… » dit-elle en se redressant et en se décollant un peu du démon.

Elle se retourna finalement vers lui, un sourire aguichant aux lèvres. La demoiselle posa une main sur le torse du démon, puis agrippa sa chemise. Elle entreprit d’échanger de place avec lui pour qu’il se retrouve dos à l’autel et qu’elle puisse le pousser contre la table. Une fois qu’il fut bien collé contre la table, ses doigts caressèrent un peu son torse, sa langue glissant sur ses canines légèrement plus pointues que ses autres dents…

« Tu es toujours aussi charmant qu’avant… J’en suis heureuse… » dit-elle en s’approchant un peu de lui.

(*dans le genre de "Mon Dieu, j'ai le feu aux culottes!")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dermès Daëmon
Gardien du Feu
avatar


MessageSujet: Re: Le cadeau. (Privé et Erotisme)   Mer 11 Mar - 15:59

Elle faisait sa chatte…

Son corps svelte et fin se tortillait contre le sien pendant que ses crocs étaient toujours bien profondément logés dans l’épiderme du cou de la démone. Il aimait bien la sentir ainsi vulnérable, sentir son cœur battre contre ses lèvres puisqu’elles reposaient contre l’une des veines principales de la créature… Il sentait pratiquement son sang couler dans ses veines. Justement, quelques gouttes de cette ambroisie s’écoulèrent le long de son menton jusqu’à son cou, sa bouche en étant déjà pleine. Il avala cette gorgée de liquide rouge et défit son étreinte buccale, souriant malignement à la nouvelle arrivée.

« Le plus beau des cadeaux qu’on aurait pu me faire, Jézabel… Et tu sais très bien que j’aime les belles choses, cela aurait été difficile de faire mieux que toi… », Murmura-t-il sensuellement à son oreille.

Le démon se voyait déjà excité de sentir la jeune démone se frotter contre lui, ses fesses effleurant la masse grandissante dans ses pantalons. Après tout, cela faisait longtemps qu’il n’avait pas eu la chance de laisser aller ses instincts bestiaux et primitifs. Et d’avoir une femme magnifique complètement soumise et ouverte à lui ne faisait que réveiller ces envies plus ou moins refoulées. Qu’avait-il fait durant toutes ces années passées pratiquement seul ? Après tout, c’était un démon… Disons qu’il se satisfaisait de moyens de l’endroit…

De croiser son regard ardent n’aidait pas du tout la situation, sentant que ses besoins devenaient de plus en plus urgents. Et lorsque que quelque chose urgeait, Dermès devenait impatient, donc agressif. Mais cela, ça ne dérangeais certainement pas la démone. C’était ainsi qu’ils faisaient l’amour.

Sauvagement.

Il laissa Jézabel mener le bal pour un instant, se laissant heurter l’autel et lui adressa un clin d’œil malin en réponse à ses paroles. Il regardait ses doigts fins caresser son torse saillant tandis que ses propres mains se faisaient impatientes, jouant avec le tissu de la robe de la démone. L’une de ses mains sur sa cuisse, il relevait le tissu du bout des doigts, sentant bien vite sa peau brûlante.

« Je n’ai certes pas beaucoup changé… Mais toi, tu es encore plus belle que dans mes souvenirs… »

Le démon ne se fit point attendre, son autre main caressant subtilement le côté de son corps juste en dessous de son bras, ses doigts s’étendant jusqu’à son sein ferme, l’autre toujours attardée à la chaleur de ses cuisses.

Par Satan, il la voulait...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le cadeau. (Privé et Erotisme)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cadeau. (Privé et Erotisme)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elemental Shadows :: Le jeu :: Le Feu :: Temple de Rubis-
Sauter vers: