L'équilibre ou le chaos, à vous de décider
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Premier contact (PV Elwanye et Naël)

Aller en bas 
AuteurMessage
Dermès Daëmon
Gardien du Feu
avatar


MessageSujet: Premier contact (PV Elwanye et Naël)   Dim 22 Fév - 2:04

« On recommence... »

L'homme avait murmuré ces mots-là pour lui-même, certes, mais il savait que maintenant, après plusieurs années de quasi-solitude, il pourrait entendre la voix de quelqu'un lui répondre. La seule voix qui ne lui était pas étrangère était celle de sa consœur Elwanye, mais il avait senti une autre présence dans les environs récemment. Assez étrangement, cette présence ne lui était pas totalement inconnue. Il était sous l'impression que c'était en fait quelqu'un qu'il connaissait depuis très longtemps. Bien que sa solitude n'était pas quelque chose qui le dérangeait particulièrement, il devait admettre au fond de lui que la vie était beaucoup plus amusante avec des gens à côtoyer. Que les motifs soient bons ou non...

Cigarette au bec, il vint la décrocher entre son majeur et son index et expira la fumée toxique par son nez, son regard fixant intensément la porte. Bientôt, quelqu'un la franchirait. Que ce sois mademoiselle McAllister d'abord ou bien le nouvel arrivé, cela importait peu. Le message était le même. Il avait quelque chose à leur dire, de bien important. Certes, Elwanye le savait déjà en quelque sorte. Depuis le cataclysme, elle avait remplies les fonctions de gardienne à merveille, ce n'était qu'une question d'officialiser le tout. Mais pour le nouveau, c'était différent. Il aurait à tout lui expliquer le fonctionnement du monde, les règles...

Les deux gardiens-à-en-devenir avait reçu un colis par voie aérienne contenant un bijou. Elwanye était titulaire du Collier d'Artemis et le nouveau, dont le nom était encore inconnu, devait avoir reçu le Bracelet d'Éole. Il trouverait certes très étrange de voir au cou d'Elwanye le collier que la précédente gardienne avait porté. En pensant à cela, lui-même en venait qu'à effleurer du bout des doigts sa Bague d'armes d'Hadès.

L'homme soupira et se redressa sur ses pieds. Déjà impressionnant assis, sa carrure semblait doubler lorsqu'il était debout. Il ne s'était pas habillé de façon cérémoniale, ce n'était rien de bien important. Il ne portait qu'une chemise noire dont les trois premiers boutons étaient détachés et un pantalon de la même couleur d'ébène, légèrement moulant. Mais ce qui était imposant, c'était plutôt sa taille. Du haut de ses deux mètres (6'7'' environ), il ressemblait plus à un arbre qu'à un homme, son corps entier musclé à souhait. On devait aussi admettre qu'un seul regard pouvait dérouter n'importe qui lorsqu'ils croisaient son regard pour la première fois. C'est à savoir si on s'y habitue réellement.

Laissant les quelques derniers filaments de fumée s'échapper d'entre ses lèvres, la créature déposa son mégot au creux de sa main, celui-ci s'enflammant presque automatiques, ne laissant que quelques poussières contre la peau basanée de l'être. Il frotta ses deux mains ensemble, la dite poussière tombant sur le sol puis continua de regarder la porte attentivement.


« Allez, dépêchez vous... Je n'ai pas que ça à faire... », murmura-t-il entre ses dents d'un ton hargneux

Même si en réalité, ce n'était que cela qu'il avait à son horaire pour la journée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Näel Enyx
Nouvel Arrivé
avatar


MessageSujet: Re: Premier contact (PV Elwanye et Naël)   Dim 22 Fév - 3:14


Näel Enyx gravissait les grandes marches de marbres sombres, lentement, une à une. Cette escalade semblait se prolonger pour une éternité. Cet escalier montait en spirale jusqu'au sommet de cette grande tour qui aboutissait directement à l'Oeil; une grande salle de cristal qui agissait comme observatoire. De là-haut, il était possible de bien voir là presque totalité du continent qui flottait dans ce qui semblait être le néant. On ne pouvait pas y voir à quel passe-temps les gens y vivait s'apprêtaient, mais il était possible de clairement distinguer les régions peuplées... ou si un cataclysme “naturel” rugissait quelque part au loin.

Sortant de sa rêverie, Näel regardait le curieux bracelet qu'il avait reçu pas plus d'une heure plus tôt. Ce bracelet semblait émaner une subtile aura d'omniscience. Décidément, les évènements hors du commun s'enchainaient dans ce curieux monde. Ce matin même, perché dans un arbre géant, l'homme-félin regardait le soleil qui commençait déjà bel et bien à déchirer l'horizon de son noir sombre de nuit. Ses rêveries matinales n'auraient été interrompues de la matinée si ce n'avait été du destin lui-même qui en avait décidé autrement...

Un grand oiseau blanc, ressemblant un peu à un aigle, volait tout droit vers le perchoir improvisé de Näel. N'ayant n'y le temps, n'y le sentiment qu'il le devait, il resta là à le regarder piquer vers lui. Ce ne fut qu'au dernier instant, alors que le quasi félin croyait avoir trouvé quoi manger pour déjeuner, que l'oiseau redressa son vol et piqua vers le ciel, évitant un crash direct dans l'arbre millénaire. C'est à ce moment que Näel remarqua que le pseudo aigle avait un quelque chose dans ses serres et qu'il venait tout juste de le laisser tomber. Ce quelque chose vint atterrir directement sur l'homme perché dans l'arbre et faillit presque lui couter une chute de dix mètres. Regardant le projectile qui venait de le frapper dans l'estomac, il vit que c'était en fait une petite boite avec une enveloppe légèrement dorée.

« Argghh, mais quoi encore... J'aurais jamais dû accepter de venir ici... Même pas moyen de passer quelques jours en paix, ici. » Soupira-t-il en un souffle et décidant de sauter en bas de l'arbre pour ouvrir le coli.

Atterrissant sur ses deux jambes de cette chute avec une grâce qui aurait couté quelques fractures si un humain avait tenté de faire un saut pareil dans le monde matériel... Näel regarda dans les à l'entour qui étaient toujours aussi calme et décida d'ouvrir le paquet en commençant par la petite note;

Näel Enyx, vous êtes convoqué
à une réunion avec vos futures pairs.
Rendez-vous pour six heures trente
du matin, aujourd'hui, à l'Oeil.

Vous trouverez ci-joint un
ornement qui devrait vous
éclaircir la voie.


« Pas de signature, rien? » Dit-il à voix haute, questionnant la petite lettre... Qui n'offrit évidemment aucune réponse.

Ce genre d'évènement, suivit d'une attaque à projectile d'un oiseau géant qui s'avérait en fait à être en fait du courrier d'une origine inconnue, aurait surement suffi convaincre Monsieur et Madame Tout Le Monde qu'il était eux même dingue ou tombé dans un rêve bien trop vrai, avait en fait simplement attisé la curiosité de notre campagnard matinal. Pris d'une soudaine rage d'intérêt, il ouvrit en un seul coup de “griffe”la petite boite qui contenait un supposé ornement.

Intrigué, Näel observait le contenue de la boîte, qui était bel et bien un ornement, un bracelet de couleur argenté. C'était un bracelet non rigide d'environ trois centimètres de large qui semblait tissé de grandes plumes de platine. Il le prit délicatement de la petite boite, ayant peur de le briser, puisqu'il semblait si fragile, mais après quelques instants d'observation minutieux, il comprit que ce bijou ne risquait pas de ce briser aussi facilement. Il semblait en effet plus tissé que forgé, quoi que la forme du bracelet interdisait bien la possibilité qu'un quelqu'un puisse forger un tel métal... En fait, n'importe quel métal. L'artisan qui avait conçu ce véritable trésor devait être quelqu'un (ou quelque chose) que l'on ne croisait certainement pas à tous les coins de rue.

L'homme-félin finit par se lasser de se questionner lui-même s’il devait le porter ou pas et décida de l'enfiler jusqu'au dessus du poignet droit. Une fois enfilé, il regarda le bracelet avec le reflet du soleil montant et fût surprit que le reflet de la lumière n'était en fait pas aussi vif que tout les autres bijoux argents ou platines. Par contre, le bracelet semblait quelque peu vivant... pas qu'il bougeait... En fait, il n'y avait pas d'explication, ce n'était peut-être même qu'une impression ou son imagination. Jetant cette idée et son attention envers le bracelet dans le néant, il reprit la lettre et l'a relit une autre fois.


« ...pour six heures trente du matin aujourd'hui à l'oeil... » Pensa Näel, tout haut.

Il se dit que d'après le soleil à l'horizon, il n'avait pas le temps de flâner ou de rester là une seconde de plus. Heureusement pour lui, la cité centrale là ou la grande tour nommé l'Oeil résidait, n'était qu'a à peine trente minutes de là où il avait passé sa nuit et sa mâtinée.

Sa rêverie interrompue encore une fois, cette fois-ci, car il semblait être arrivé à sa destination; deux grandes portes de bois sculpté percé d'un grand anneau chaque servaient de poignée. Il sentait une présence bien distincte l'autre côté... Une très forte présence. Sans attendre une seconde de plus, il cogna deux coup et entrât dans la grande salle immédiatement. Il ne prit même pas le temps de regarder son entourage, il chercha et trouva immédiatement la personne qu'il devait rencontrer. Posant ses yeux sur lui, Näel comprit tout de suite que cette personne n'était pas celle qui les avait convoqués ici. L'escalier qui menait ici était bien éclairé par de nombreuses torches, mais cette salle était plongée dans une lumière plutôt tamisée, pour bien voir le globe dans le centre. Les yeux du gardien en devenir pris que quelques courts instants pour pouvoir clairement distinguer l'imposant personnage qui se dressait à quelques mètres devant lui.

Näel Enyx se figea un instant, il était visiblement surpris… ébahi, même. Heureusement qu'il prit quelques secondes pour se calmer, sinon il aurait bégayé le seul mot qu'il s'apprêtait à dire.


« Dermès... !? »

Quelques secondes passèrent et Näel reprit son calme habituel et termina sa phrase;

« … je crois bien être arrivé à l'heure, où sont les autres ?»


Dernière édition par Näel Enyx le Mar 24 Fév - 18:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Premier contact (PV Elwanye et Naël)   Dim 22 Fév - 23:40

(Ce ne sera pas mon plus long message...j'suis vraiment rouillée! Un peu d'indulgence lol)

Elwanye s'était réveillée, un peu perdue, puisque l'endroit ou elle se trouvait, ne lui était nullement familier, même si étrangement, elle avait l'impression d'y avoir déja été. En se réveillant, Elwanye avait une lettre dans sa main et ne sachant que faire, elle décida d'explorer les alentours. D'immenses gargouilles dorées s'y trouvaient sur des pylônes digne de se trouver au Parthénon. Tapotant sa lettre, reine du mystère, l'envie lui brûlait de savoir ce que ce papyrus contenait. Tout ce qu'elle pouvait voir était ''Elwanye McAllister'' sans aucune signature. Succombant à la tention, Elwanye ouvrit la lettre et se mit à la lire. À msure qu'elle lisait, elle mimait les mots avec sa bouche. D'un geste lent, elle laissa sa lettre tomber par terre.

On pouvait y lire:

''Elwanye McAllister, vous êtes convoquée à une réunion avec vos futurs confrères gardiens. La réunion aura lieu à 6 heures 30 minutes du matin, au levé du soleil...''

Aucune signature, la gardienne de terre commença à se demander si tout cela n'était qu'une supercherie. Un peu naïvement, elle prit la décision d'y aller puisqu'on y faisait quand même référence à son ancien poste au domaine des ombres élémentales, Elemental Shadows. Lorsque la lumière du jour commencait à se montrer, Elwanye se mit au pas...un peu hésitant. La gardienne se mit à grimper les marches d'un pas rapide. Devant la porte, elle admirait la beauté de celle-ci. Revenant à ses esprits, Elwanye poussa la porte. À l'intérieur de la pièce, se trouvait un énorme demi-globe dans laquelle on pouvait apercevoir des paysages, aussi réels les uns des autres. Sursautant à la vue des deux hommes qui s'y trouvaient aussi, elle observa l'homme félin avec un sourcil surmonté.

''Qui êtes-vous?'' dit-elle, un peu méfiant malgré elle.

Se tournant vers l'autre homme, un sourire lui est venu au visage lorsqu'elle a remarqué de qui il s'agissait. C'était son grand ami Dermès. Elwanye s'approcha de lui, le sourire aux lèvres.

''Dermès...c'est bien toi?! Si les deux...nous sommes convoqués ici, l'heure doit être grave. Mais qu'est-ce qu'il se passe?!'' demanda-t-elle, en essayant de garder son calme.
Revenir en haut Aller en bas
Dermès Daëmon
Gardien du Feu
avatar


MessageSujet: Re: Premier contact (PV Elwanye et Naël)   Lun 23 Fév - 13:51

(T’es pardonnée, Elwanye ^-^ Il est tout de même tout à fait en règle, ton message !)

Peu après sa requête silencieuse, le démon vit la porte s’entrouvrir légèrement, y laissant entrer un jeune éphèbe. Ses yeux verts perçaient scrutaient attentivement l’endroit, possiblement à la recherche de la personne qui l’avait convoqué ici. Malheureusement pour lui, Dermès n’était qu’un pauvre messager dans toute cette histoire, chargé de faire connaître aux gens leur sort. Visiblement, le jeune homme était profondément surpris de le voir là. Pas qu’il savait qui c’était, mais lui, semblait le reconnaître. Tant qu’il connaissait son nom. C’était un fait, on avait qu’à fouiller dans quelques livres sur les anges et les démons et son nom revenait relativement souvent. Il avait atteint une certaine notoriété qu’il ne détestait pas, d’ailleurs.

« Oui… ? On se connaît ? », Dit-il simplement d’un ton perplexe.

Ses traits étaient très doux, ses cheveux brillants. Il ressemblait légèrement à un être du ciel. Mais cela n’était pas à son avantage. La créature ressentait une violente animosité envers ces êtres ailés. Une frustration qui le poussait à leur en vouloir et les faire saigner. Ses deux oreilles qui dépassait de sa chevelure, cependant, lui rappela que les chances qu’il soit d’origine angélique soient très mince. Malgré tout, quelque chose en lui disait qu’il le connaissait.

« L’autre, elle devrait arriver bientôt. Vous portez l’artéfact… ? »

L’homme regarda le nouvel arrivant de haut en bas et vit autour de son poignet le bracelet qui lui avait été envoyé.

« Bien… Vous connaissez la raison de votre visite ici ? En fait, avez-vous la moindre idée où vous êtes ? »

La porte ouvrit à nouveau pour laisser place à la jolie demoiselle qu’était Elwanye. Il lui sourit légèrement puis en la voyant se diriger vers elle, il s’approcha aussi d’elle et la serra brièvement dans ses bras.

« Heureux de te voir ici… »

Dermès défit son étreinte et s’approcha d’un globe. Bon, il était l’heure de leur annoncer ce qu’ils auraient à faire pour le reste de leur séjour ici. Que ce soit pour quelques années ou pour toute leur vie. Ses yeux caressèrent doucement la surface de verre de l’Oeil puis se racla la gorge :

« Je ne m’éterniserais pas. Vous êtes ici, portant chacun un artéfact, pour monsieur, un bracelet, et pour Elwanye, un collier. Ces bijoux signifient que vous êtes à présent gardiens de l’élément qui vous est assigné. Elwanye, depuis le cataclysme, tu remplis déjà les fonctions de gardienne de la Terre. Ce n’est qu’une question d’officialiser le tout, tu peux comprendre pourquoi. Pour ce qui est de vous, jeune homme, vous devez prendre conscience de ce qu’est le rôle de gardien. Vous devez garder les yeux ouverts, rester attentif, protéger votre élément comme s’il s’agissait de votre propre vie puisqu’à partir du moment où vous avez enfilé le bracelet, vous devenez l’élément. Votre élément souffre, vous souffrez. Votre vie dépend de l’élément en question. Et ce n’est pas un choix que vous faites. Cela vous est imposé. Vous serez guidés par moi-même et par vos rêves qui deviendront très révélateurs. »

Il pausa, levant ses yeux de rubis vers la demoiselle et vers l’homme-félin.

« Des questions… ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Näel Enyx
Nouvel Arrivé
avatar


MessageSujet: Re: Premier contact (PV Elwanye et Naël)   Lun 23 Fév - 16:12

*Si nous nous connaissons?* Songea-t-il un instant.

L'exactitude de ce fait était plutôt périmée. En fait, la seule raison pourquoi Näel l'avait reconnu était sa réputation qui le précédait … et surtout son maître. Après toutes ces années, ils avaient tous deux bien changés. De ce temps, que de lointains souvenirs amers languissaient encore dans son musée de mémoires.

«En effet... oui sans doute, mais dans une vie bien différente.» Dis le plus “jeune” des deux hommes après une brève réflexion.
Son interlocuteur ne broncha point. À cette heure, apparemment ni lui ni Näel allaient poursuivre la conversation en cette direction. Dermès enchaina donc la conversation; il demanda si le nouveau venu avait bien reçu la totalité du colis et lui fit savoir qu'ils attendaient qu'une seule autre personne. Décidément, l'homme avec qui il conversait avait l'air plutôt irrité de jouer le rôle du messager;


«Bien… Vous connaissez la raison de votre visite ici ? En fait, avez-vous la moindre idée où vous êtes ? » Dit-il avec un ton qui semblait si arrogant aux oreilles du félin.

Näel ne savait que trop bien où il était et il commençait peu à peu à comprendre pourquoi on lui avait demandé d'aller dans le plan des ombres élémentaires. Il ne comprenait simplement pas pourquoi on le lui avait demandé à lui, parmi les autres. Généralement, Näel Enyx ne laissait pas de vague dans son passage, mais là, comment rester discret? Est-ce qu'on lui demandait vraiment de prendre le poste d'un gardien ? En fait, si nous l'étions, nous l'étions. Que très peu est un choix dans cette élection. Même si d'autres personnes auraient pu sembler mieux pour remplir le rôle, ce n'était pas a nous à le décider, mais bien à “eux”.


«Peut-être bien, mais dans ce cas, nous aurions dû … » Näel fut interrompue par une femme plutôt jolie qui entrait sans frapper, pas que cela était un problème. Il fini donc sa phrase avec une voix plutôt faible, que seul l'oreille tendue aurait pu entrendre: «...être quatre ici...»

Elle parût quelque sois surprise de voir un inconnu ici. Elle demanda à l'homme félin qui il était. Il se frotta la nuque, un peu gênée en présence d'inconnu et lui répond avec un petit rire franc;

«Näel Enyx. Dermès semblait s'apprêter à me dire pourquoi j'étais ici...»

Et en effet il l'expliqua, confirmant les doutes du gardien-en-devenir. Ceci souleva de nombreuses questions … comme “et maintenant quoi ?“ Mais bon, L'homme félin n'avait pas l'intention d'éterniser la conversation, que ce sois par gêne ou par principe... De plus il avait plus l'impression qu'il trouverais les réponses à ses questions en lui-même et en temps et lieu.

«Hmm... Pas vraiment.» Dit ce dernier, sans grande conviction. Il regarda Elwanye, voir si elle n'avait pas quelque chose à rajouter.


Dernière édition par Näel Enyx le Mar 24 Fév - 19:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Premier contact (PV Elwanye et Naël)   Mar 24 Fév - 1:42

Sortant de l'étreinte réconfortante de Dermès, Elwanye écoutait les deux hommes parler et n'y comprenait rien. La castatrophe à laquelle la gardienne à rêvé en est peut-être pas une après tout. Se dirigeant loin de l'énorme globe qui projetait dorénavant des images d'énormes séismes autour du globe, fendant des terres de paysans dans les pays les plus pauvres, elle contempla son collier qui avait la forme d'une rose incrusté de rubis et d'émeraudes pour représenter un élément de terre. Elwanye se tourna vers le globe et fronça les sourcils. Si elle avait bien comprit Dermès, sa supposition était que si quelque chose arrivait dans le véritable monde en lien avec son élément, elle allait en souffrir. La gardienne haussa les épaules de façon raide, pour exprimer une questionnement de façon interrogative et raide.

''Y'a quelque chose que je ne comprend pas Dermès... Tu dis bien que si notre élément souffre, nous allons souffrir aussi. Regarde le globe, tu le vois bien? Il y a des séismes à travers le monde entier. Explique moi donc....pourquoi...je ne suis pas entrain de me tortiller de douleur? J'y comprend plus rien pour être très franche...'' dit-elle, en tournant autour du globe, en regardant par terre, de façon à essayer de comprendre ce qui se passait.

La gardienne de terre avait beaucoup de patience, mais lorsque l'heure semblait grave, sa patience était au bout de la corde. Ils étaient trois dans cette salle mais habituellement, ils étaient censé être quatre dans cette salle. Näel était peut-être celui de l'Air. Plein de questions et beaucoup de mémoires tournoyaient dans ses pensées et elle espérait que le gardien d'eau n'était pas celui qu'elle pensait. Elwanye détestait à mort son ancien amant puisqu'il l'avait laissé seule avec deux jumeaux, nommés Rubyana et Raven. C'était beaucoup trop de mauvais souvenirs, et la cicatrice de cette rupture était encore trop fraîche pour revoir, le seule et l'unique coureur de jupons, Keith Fei Lee.

''Dermès est le gardien du Feu mais toi...Näel, désolé si je me suis trompée de nom, tu es le gardien de quel élément? Faites que ce soit l'eau...'' dit-elle en murmurant la dernière partie, en espérant que personne ne l'avait entendu.

Elwanye se tourna donc vers Dermès et le regarda d'un air interrogateur. Elle le soupçonnait d'être l'auteur de ces lettres de convocations. Il était assez impliqué dans le monde élémental pour qu'il soit en charge de les convoquer. Elwanye commença à avoir un plan dans la tête. Si Dermès était celui en charge de contacter les gardiens, il devait forcément savoir qui était celui d'eau ou d'air. Aussitôt que le gardien du feu mentionna le mot ''Rêve'', Elwanye devint perplexe. Des rêves révélateurs? Qu'est-ce que ca prenait de plus?

''Est-ce toi qui nous a convoqué? Alors...qui est-ce, ce dernier gardien?'' Et deuxièmement, comment est-ce que mes rêves pourront être révélateurs si je ne me souviens même pas ce que j'ai fais ou même penser dans la nuit des trois dernières années... demanda-t-elle, toujours à coté de Näel.
Revenir en haut Aller en bas
Dermès Daëmon
Gardien du Feu
avatar


MessageSujet: Re: Premier contact (PV Elwanye et Naël)   Mar 24 Fév - 15:04

La question d’Elwanye ne le surprit point. Il s’attendait à ce que, en tant que nouvelle gardienne de la Terre, elle aille des questions de ce genre. D’ailleurs, Dermès s’étonna que se ne fût pas Naël qui pose les questions plus techniques de ce genre. Peut-être était-il mal à l’aise ou tout simplement timide. Il hocha simplement la tête et entreprit d’y répondre le plus brièvement possible même si la situation en tant que telle était des plus complexes.

«C’est en fait très simple et complexe à la fois. La raison pourquoi tu ne souffres pas des douleurs de la planète est simplement parce que c’est toi qui a l’influence sur elle. Tu ne ressentiras de la douleur que lorsque les êtres ou choses appartenant au domaine de la Terre directement dans le dit domaine, c'est-à-dire ici, à Elemental Shadows, seront mutilées. Dans le sens où si quelqu’un voudrait couper un arbre ici, tu en ressentirais certainement une douleur. Mais c’est toi-même qui influence ce qui se produit sur la planète que nous devons protéger. Cela forme, en ce sens, une chaîne. Tu influences la planète terre, son état influence le monde des ombres, le nôtre, et celui-ci à une influence sur toi. Tu comprends? »

Le démon laissa le nouvel arrivant répondre lui-même à la question qui lui était adressée, sachant très bien pourquoi Elwanye posait cette question. Depuis le cataclysme, ils étaient restés isolés dans les remparts de leur propre élément et elle ne savait pas si Keith était toujours vivant. Et même si elle ne se laisserait jamais sombrer dans le désir de la revanche, au fond d’elle-même, elle l’aurait voulu mort. Et c’était le cas. Comme tous les autres, sauf lui-même et Elwanye, le Japonais fut absorbé par son élément. Tel était le désir des Dieux. Il ne restait qu’eux deux pour continuer la tradition.

La sachant très curieuse, les autres questions qu’elle lui posa ne l’étonnèrent pas plus que la précédente. La demoiselle était de celles qui désiraient des réponses à toutes leurs interrogations, et dans les plus brefs délais. Il ne la fit pas attendre.

« Non, je n’ai convoqué personne. J’ai moi-même reçu une lettre me disant que je devais vous expliquer la situation. L’identité du Gardien ou de la Gardienne de l’eau est toujours inconnue. Cette personne n’a pas encore rejoint notre dimension, il semblerait. C’est pourquoi la Terre s’assèche présentement. Certes, ce n’est pas quelque chose que l’on peut voir tout de suite, mais si le gardien ou la gardienne ne nous parvient pas bientôt, les dommages pourraient être graves. Malheureusement, à moins d’avis contraire, nous ne pouvons qu’attendre. »

Le démon quitta le globe de verre et s’approcha de l’Irlandaise et très doucement, glissa ses doigts épais sur la surface du collier reposant sur son buste. Il leva les yeux vers elle puis dit :

« C’est ce bijou qui éclairera ton sommeil. Il te permettra de voir des choses en lien avec ton élément, que cela soit des instructions de la déesse de la Terre, des rêves prémonitoires et d’autres évènements du genre. Et puis tu peux toujours venir me voir si tu as besoin de conseils. »

L’homme décolla sa peau de celle d’Elwanye et posa son regard de feu sur le gardien de l’air. Il ne parlait pas beaucoup. Clairement pas assez, et cela rendait Dermès un brin inconfortable. Et il n’aimait pas être inconfortable. C’était à lui que revenait cette tâche de rendre les gens autour de lui mal à l’aise.

« Et vous? Vous devriez être celui avec les questions. Même les plus banales, ne soyez pas timide… »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Näel Enyx
Nouvel Arrivé
avatar


MessageSujet: Re: Premier contact (PV Elwanye et Naël)   Mar 24 Fév - 21:11

Näel avait laissé le loisir à Elwanye de poser ses questions en premier, si elle en avait... et questions elle avait! Ce n'était pas particulièrement un secret que les énergies élémentaires venaient de ce plan-ci et que ce qui ce passait ici influençait les conditions météorologiques et parfois causaient des réactions catastrophiques sur Terre, dans le monde matériel. Le nouveau Gardien ne savait toute foi rien de la liaison entre les Gardiens, les éléments et ce qui en conclu. Selon ce que Dermès expliquait à cette femme... et a lui; les Gardiens et Gardiennes, donc les trois ici dans la salle, servaient en quelque sorte de catalyseur pour l'énergie élémentaire.

La Gardienne se tourna vers Näel et lui demanda de quel élément il était le gardien, puis elle rajouta tout bas, comme si elle le disait pour que personne ne l'entende ou pour elle-même:
«Faites que ce soit l'eau... »

Les grandes oreilles de l'homme félin ne manquaient que rarement les bruits et sons de son entourage, même ceux chuchotés. Ces quelques mots qu'Elwanye venait de chuchoter semblaient faire paraitre une certaine animosité envers l'air, peut-être ? Näel ne savait rien du passé de son interlocutrice et ne pouvait donc pas douter qu'elle espérait que l'ancien Gardien de l'eau ai été remplacé ou encore mieux encore; éradiqué de la surface de la réalité. L'homme chat n'en ferait tout de même pas allusion, par respect.

Retournant à la question de cette jolie femme, elle avait encore posé une question qu'elle aurait pu répondre par elle-même; Dermès avait déjà mentionné que le nouvel artéfact que le Gardien de l'air venait de recevoir, le bracelet qu'il portait à son poignet, était un symbole de son élément. Pour toute réponse, levant le sourcil droit, Näel regarda son bracelet comme s'il s'agissait d'une montre.


«Hmm, l'Air?» Dit ce dernier avec un pincement interrogatoire si léger que cela sonnait autant comme une réponse qu'une question. Il rajouta, avec un ton plutôt condescendant, bien malgré lui: «Bah... Personne m'a mit au courant, mais à en juger par le bracelet que je viens de recevoir, j'serais prêt à le parier»

En fait, il n'y avait pas de doute pour lui. Le jeune homme avait toujours senti un réconfort plus que serein dans le vent. Dans l'eau aussi, mais le vent était bien plus... il parlait, il avait des émotions. Parfois il était triste, parfois heureux... parfois fâché, parfois enragé. Il sentait toujours que le vent semblait le pousser dans la direction à prendre, ou le protéger du mieux qu'il pouvait des sales moustiques du monde terrestre qui semblent avoir l'auto pilote pour aller se percuter directement dans ses yeux. Après son œil lui ferait mal pendant un bon moment.

Écoutant ses dernières paroles Näel rougissait légèrement malgré lui. Il réalisait qu'il avait répondu sans penser à la façon donc il le ferait. Il s'empressa de rajouter, d'un langage aussi soutenue qu'il pouvait, comme Dermès parlait toujours : «Excusez-moi, ce n'était pas mon intention de sonner condescendant.». Il espérait ne pas avoir blessé ou choqué la officiellement nouvelle Gardienne.

Quelques instants plus tard, Dermès expliquait à Elwanye que la personne qui remplirait le poste du Gardien de l'Eau n'avait pas encore été choisie et d'autres détails, mais Näel n'y prêtait qu'une oreille. Il pensait à autre chose.

Plus il y pensait, plus le Gardien de l'Air le ressentait; maintenant c'était encore plus. Il sentait l'énergie de l'air et du vent jusqu'au plus petit atome. Le vent et l'air lui disaient tout, même à propos du petit rongeur qui respirait si fort, terrorisé. Il se cachait, tapi dans l'ombre. La raison pourquoi il respirait si fort était sans doute car il se sentait prisonnier dans ce coin de mur, sans bonne échappatoire. Lorsque Näel le fixa. Le rat s'enfuit à toute jambe, passant plus proche d'Elwanye qu'elle ne l'aurait peut-être aimé. Le rongeur voyait vraiment en l'homme félin un prédateur ? Peut-être bien, mais Näel n'allait certainement pas se mettre à quatre pattes et lui courir après.

Il sortit de sa rêverie juste à temps pour remarquer Dermès qui dirigeait sa main vers le buste d'Elwanye, Näel comprit vite qu'il ne commettrait pas de geste indécent, mais il trouvait quand même que la façon donc le démon agissait à ce moment était contradictoire à l'aura qu'il dégageait; ses gestes et ses paroles étaient très doux. Il y avait t'-il quelque chose entre elle et lui ?

Cette fois, le Gardien de l'Air fut sorti de sa rêverie par Dermès qui se tourna vers lui, avec regard quelque peu lourd. Il posa sa question avec une certaine insistance;


« Et vous? Vous devriez être celui avec les questions. Même les plus banales, ne soyez pas timide… »

En effet, pas que Näel s'empêchait de poser des questions, car il était timide, mais il était confiant que les paroles de Dermès était exacte; Les rêves et l'énergie élémentaire elle-même seraient révélateurs et le guideraient. Il fallait quand même penser à maintenant. Il eu un petit sourire et répondit:

«Oui. Et maintenant... qu'est-ce qu'on fait ?»

Peut-être que le moment où Dermès allait replacer Näel arriverait bientôt, peut-être pas. Peut-être avait'-il même oublié, qui sais ? Personne, pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Premier contact (PV Elwanye et Naël)   Jeu 26 Fév - 20:12

Elwanye écouta Dermès avec compréhension, mais elle fut distraite par sa main...si chaude et viril, sur le haut de sa poitrine. La gardienne de Terre commençait à comprendre ce qui lui arrivait, elle avait finalement trouvé le dernier morceau au casse-tête. Elle aquiessa d'un signe de tête les propos du gardien de feu pour démontrer sa compréhension au sujet mais lorsque Näel lui répondit qu'il était la gardien de l'air, elle fut soulagée et laissa sortir un soupir prononcé lorsqu'elle apprit que le poste du gardien d'eau était libre

''Au moins Näel, ca m'enlève un soucis d'être de retour dans tout ça, le fait que le gardien de l'eau ne sera plus le même...j't'expliquerai plus tard.'' dit Elwanye, en dégageant une mèche de cheveux de son front, au revers de sa main.

C'est alors qu'elle réalisa quelque chose lorsque Dermès dit qu'elle allait comprendre ses rêves. Depuis 2 ans, Elwanye rêvait à plein de choses et par pur hasard, ces choses étaient en lien avec la terre, son élément. Mais plus récemment, un rêve lui est récurrent...

''Donc si j'ai compris Dermès...les rêves que je fais pourraient devenir des réalités?'' demanda-t-elle au gardien de feu.

*Rêve*

Elwanye se trouve en plein milieu d'une vallée et aperçoit une montagne gigantesque à un tel point qu'on ne pouvait voir son sommet. Traversant la vallée à bout de souffle, elle se rendit à la montagne pour la contempler. Voulant réussir un exploit hors du commun, elle se fixa comme but ultime d'atteindre le sommet de cette immense montagne. Elle commença à grimper et l'air frais lui caressa la nuque, ce qui lui fit faire un sourire de bien-être. Le vent devenait de plus en plus intense lorsqu'elle montait en altitude. Au bout de trois heures, Elwanye était rendue au milieu de cette montagne...lorsqu'un séisme se fit fit sentir.

''Euh...?! J'suis folle ou cette montagne a bougé?'' se dit-elle, en balançant la tête pour reprendre ses esprits.

Continuant son chemin, elle sentit une autre secousse. Commençant à s'inquièter...elle décida quand même de continuer son chemin. À sa grande surprise, aussitôt qu'elle fit le prochain pas, le ciel devient noir, et une orage se faisait préssentir. C'est alors que la montagne bougea! Un bout de pierre vint frapper Elwanye de plein fouet, la faisant tomber par terre violemment. C'est lorsqu'elle ouvrit les yeux qu'elle remarqua que la montagne se métamorphosait tranquillement en Titan gigantesque. Appeurée par la grandeur et l'immensité de la chose, Elwanye n'a eu d'autres reflexes que de courir pour éviter la mort. Le Titan était tellement immense qu'Elwanye avait l'impression de courir dans le vide, comme si le temps la stoppait. Le titan vint pour écraser Elwanye d'un pas brusque et c'est à ce moment...qu'Elwanye sursaute.

*fin du rêve*


Elwanye, revenant à elle-même, regarda Dermès d'un air troublé en secouant la tête. Elle regardait Näel toute aussi troublée. Elle sentait que l'heure était grave, si elle avait bien comprit les paroles sages de Dermès. Elle s'avança vers le global et prit la parole.

''Dermès...l'heure est grave...j'ai fait un rêve et tes paroles m'ont été une révélation. Depuis six mois, je rêve que j'escalade une montagne...qui se transforme en Titan. Je me fais tué à chaque fois, je me réveille en sursaut lorsque ca arrive.'' dit-elle

Elwanye repensa à tout cela et ne savait que faire si les prédictions de Dermès s'avéraient à être vraies. La gardienne de Terre commença à penser qu'ils devaient s'allier les trois si jamais le domaine tombait en guerre contre certaines chimères élémentales. Elle ne pouvait imaginer deux secondes ce qui pourrait arriver, ni dans quoi elle s'était embarquée. Se tournant vers les deux hommes, elle croisa les bras.

''Bon...si jamais, il arrive ce que je pense...qu'est-ce qu'on fait les amis?'' demanda-t-elle, attendant une réponse logique.
Revenir en haut Aller en bas
Dermès Daëmon
Gardien du Feu
avatar


MessageSujet: Re: Premier contact (PV Elwanye et Naël)   Jeu 12 Mar - 16:02

''Donc si j'ai compris Dermès...les rêves que je fais pourraient devenir des réalités?''

Qu’est-ce qu’elle insinuait, au juste? Les mots de la belle l’inquiétèrent un brin. Généralement, Elwanye n’était pas de celles qui parlaient pour ne rien dire et elle semblait réellement et sincèrement inquiète par ce qui semblait se produire, à ses yeux. Il la sentit se sauver dans ses pensées, se remémorant probablement quelque chose, si le démon se fiait au mouvement de ses globes oculaires. Car oui, Dermès avait la capacité de lire dans les yeux des gens. Peut-être était-ce par l’habitude qu’il prenait de toujours fixer les gens, mais certains mouvements étaient caractéristiques d’une émotion ou d’une pensée en particulier.

Elle revint finalement à elle, troublée. C’est alors qu’elle se mit à parler de son rêve qu’elle croyait prémonitoire. Une montagne qui se transforme en titan. Certes, cela pouvait être bien inquétant. Le démon la regarda dans les yeux, et laissa échapper un faible soupir d’entre ses lèvres avant de regarder Näel par la suite. Il en viendrait qu’à répondre à sa question en même temps qu’il répondrait à celle d’Elwanye.

« Qu’est-ce que nous faisons, dites-vous? Il n’y a rien à faire pour le moment. Nous sommes à court d’un gardien. Et peut-être que ton rêve, Elwanye, n’était pas à prendre littéralement. Cela pourrait présager un cataclysme, un tremblement de terre un peu plus banal ou peut-être même quelque chose de pire… »

Le démon faisait à présent les cents pas dans la pièce circulaire, regard fixé sur le sol sous ses pieds. Cela ne paraissait pas, mais il était tout de même inquiet. Ce n’était pas la première fois que le monde élémental était en danger et cette fois, cela pouvait être encore plus sérieux que les fois précédentes. Il s’approcha du globe et le frôla du bout des doigts.

« Il faut garder la tête froide. Le cycle vient tout juste de recommencer, les gens ne tarderont pas à arriver. Les effets ne se feront pas sentir tout de suite. Mais peut-être que nous aurons affaire à des créatures ou à des phénomènes que nous n’avons jamais vu. I faut être préparé. Je vous conseille donc à tous les deux de retrouver vos armes et vous entraîner. Familiarisez-vous avec vos pouvoirs élémentaux. »

Le démon fit volte-face, maintenant face à l’homme-félin.

« Je viendrais te voir demain matin, peu importe où tu seras, je te trouverai. Nous allons explorer l’étendue de tes pouvoirs. »

Il jeta un coup d’œil à Elwanye.

« Je crois que tu es capable de t’entraîner par toi-même et de découvrir les nouveaux pouvoirs que t’offre le poste de Gardienne. Si tu as des questions, contacte-moi. Par lettre aérienne ou encore face à face, c’est toujours mieux. Tu sais où me trouver. »

La créature glissa sa main dans ses cheveux en expirant

« Restons calmes… »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Näel Enyx
Nouvel Arrivé
avatar


MessageSujet: Re: Premier contact (PV Elwanye et Naël)   Sam 14 Mar - 10:30

La gardienne disait qu'elle garderait cette histoire pour une autre occasion. Pour toute réponse, Näel fit un petit « OK » innocent. Puis elle leur parla de son rêve.

*Un Titan, ennemie?* Un Titan? Bien sûr... pensait t'il avec un peu de sarcasme. Pas par méchanceté, mais, car il était bien placé pour savoir qu'on n'en reverrait jamais! Il déglutit tout de même, en se rappelant un tragique évènement du passé. Un combat contre une créature mythique d'une puissance phénoménale, contre un bataillon de guerriers, lui aussi mythique... Ce fut un massacre et l'endroit où sa meilleure amie lui fît dérobé, peut-être même sa seule vraie, à cette époque.

Pensif, Näel eut l'air d'avoir une illumination, comme s’il avait voulu s'écrier « Oh! ». Peut-être que... oui, maintenant qu'il était ici il pourrait réparer cette « erreur » du passé. Il ne savait pas encore le but de son passage ici, mais il pourrait commencer par ça.

Dèrmes expliquait à la Gardienne qu'il ne fallait prendre le rêve littéralement.

Maintenant qu'il y pensait, si le rêve d'Elwanye était vraiment un rêve prémonitoire, cela voudrait dire qu'elle aurait affaire à un nemesis ou un évènement négatif extrêmement puissant. Näel ne le croyait pas trop, il n'avait pas encore fait le lien entre ceci, sa convocation dans le monde d'Elemental Shadows, sa mission et l'arrivée soudaine de nombreuses arrivées qui allait bientôt éclater. *J'ai bien hâte de voir ça.*

Le démon les invita tout de même à se préparer, au cas où... Puis se retourna directement vers l'Homme-Félin.

« Je viendrais te voir demain matin, peu importe où tu seras, je te trouverai. Nous allons explorer l’étendue de tes pouvoirs. »

... Il n'aurait pas à chercher loin!

Näel acquiesça, d'un regard distant. Puis, le démon dit quelque chose de semblable à Elwanye. Le gardien de l'Air remarqua tout de même que Dermès semblait quelque sois contrarié.

« Bon, c'était une bonne discussion qui laisse à réfléchir... Je crois que je vais devoir méditer sur ce. » La queue du félin ballotait furieusement, comme si quelque chose le préoccupait. Il était trop préoccupé pour continuer cette discussion... et de plus ce qui avait à être dit avait été dit. « J'ai quelques trucs à faire, je vais donc y aller tout de suite... »

L'homme félin fît révérence légère en raidissant les bras vers l'arrière et s'éclipsa par la porte où il était venu. Il se dirigea directement vers les archives, où Dermès risquait de le retrouver, encore là, le lendemain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Premier contact (PV Elwanye et Naël)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premier contact (PV Elwanye et Naël)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MTGO Sealed Premier event.
» Une demande de contact a été formulée par e-mail via http://histoiresortilege.free.fr de la part de souleymane sy <sousy0 at hotmail.com>
» Le premier jour du reste de leur vie.
» Mon premier Nabaztag:tag
» Justice : Mon premier procès (Conseil, et discussion)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elemental Shadows :: Le jeu :: Lieux communs :: L'Oeil-
Sauter vers: